Warning: Use of undefined constant init_method - assumed 'init_method' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/customer/www/peps4u.be/public_html/wp-content/themes/zentheme/functions.php on line 41
Les jeux vidéo de guerre rendraient plus intelligents - peps4u.be peps4u.be
showcase demo picture

Les jeux vidéo de guerre rendraient plus intelligents

Le titre est accrocheur, n’est-ce pas?
Quand mon époux m’a parlé de cet article paru dans Le Soir du 15 septembre 2013, mes poils se sont dressés. Pourquoi une telle réaction? Et si c’était vrai?

Ma première réaction a été conduite par ma croyance qui me dictait: la violence amène la violence. Dans certains cas, c’est effectivement vrai.
Ma deuxième réaction a été de me dire: et pourquoi pas? Je laisse sur le côté ma croyance et je m’ouvre à l’écoute de mon époux qui a lu l’article. Je vous avoue que c’est un mordu de lecture et qu’il analyse l’article dans les moindres recoins.

Qu’est-ce qu’il en ressort?

  • C’est scientifiquement prouvé par le professeur Daphné Bavelier (Professeur en neurosciences à l’Université de Genève) et son équipe.
  • Le bénéfice est durable: résultats significativement meilleurs au niveau de la vision des contrastes et des détails. Le cerveau décode mieux les informations reçues.
  • Les jeux vidéo de guerre améliorent le contrôle attentionnel, c’est-à-dire la capacité à se concentrer sur une tâche sans être distrait.
  • Manipuler la manette améliore la manipulation visuo-spatiale (la rotation mentale d’objets en trois dimensions).

Et voici l’autre versant

  • Jouer à des jeux violents pendant quinze minutes rend les personnes plus agressives pendant les trente minutes suivantes, sans savoir si les effets sont durables.
  • L’usage excessif des manettes peut être destructeur. Des données scientifiques manquent en particulier pour les enfants.

Mon avis

Je mets sur le côté que l’étude a été faite sur un groupe jouant sur des jeux de guerre. Je suis convaincue que l’on peut avoir les mêmes effets sur des jeux plus « soft ». L’important, ce sont les effets sur le cerveau. Face à un flux de stimuli très importants, le cerveau crée de nouvelles séquences neuronales. C’est intéressant à savoir. Je vais pourtant m’abstenir de favoriser l’utilisation des jeux virtuels à mes enfants et plutôt favoriser d’autres activités…. qui peuvent amener à travailler les méninges.

© Tous droits réservés Peps4u.be
Vous désirez partager: respecter l’intégralité et citer la source et l’auteur.
Utilisez votre discernement par rapport à ces textes.

Posted in: Médecine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *